Immobilier de France » Les avantages fiscaux des investissements immobiliers en France

Les avantages fiscaux des investissements immobiliers en France

Immobilier

De nombreux Français optent pour l’investissement immobilier afin de se constituer un patrimoine et de profiter d’un supplément de revenus. Si les loyers font partie des revenus imposables, plusieurs dispositifs vous permettent de défiscaliser. Quels sont-ils ? Comment en bénéficier ?

Avez-vous vu cela : Explorer les opportunités d'investissement dans l'immobilier français

Les avantages fiscaux dans un investissement immobilier neuf

Les dispositifs de défiscalisation permettent de réduire le montant de vos impôts et de mieux rentabiliser votre investissement. Il en existe plusieurs applicables dans le cadre de l’investissement immobilier neuf.

La loi Pinel

Il s’agit du dispositif de défiscalisation le plus connu des investisseurs. Il répond à plusieurs objectifs, notamment inciter l’investissement immobilier dans les zones à forte demande locative. Pour ce faire, les apporteurs de projets peuvent bénéficier d’abattement fiscal jusqu’à 17,5 %. Il faut cependant savoir que le dispositif Pinel s’applique uniquement aux appartements et aux biens en location situés dans un bâtiment en copropriété.

A découvrir également : Solutions de gestion locative pour l'investissement immobilier en France

D’autres conditions sont également applicables, à savoir :

  • proposer un bien neuf, c’est-à-dire moins de 2 ans ou en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) ;
  • acquérir un bien situé dans une zone éligible au dispositif Pinel ;
  • respecter un plafond maximum de loyer fixé par la loi ;
  • avoir un bien avec des performances énergétiques élevées ;
  • proposer le bien en location sur une durée minimale de 6 ans, avec un abattement fiscal croissant en fonction de la durée du bail. Vous pouvez ainsi profiter d’une réduction d’impôts de 15 % du montant de votre investissement sur un contrat de 9 ans et 17,5 % sur 12 ans.

Sachez qu’il est possible de passer des tests d’éligibilité en ligne avant de vous lancer dans votre projet d’investissement immobilier.

Le dispositif Censi-Bouvard

Il s’agit d’un dispositif de défiscalisation applicable aux biens immobiliers neufs avec un statut de LMNP (location meublée non professionnelle) ou utilisés en tant que résidence de service. Autrement dit, Censi-Bouvard s’applique aux logements faisant office de centres médico-sociaux, d’établissement avec services de soin, d’établissement d’accueil pour les personnes dépendantes et les étudiants, etc. Ce dispositif de défiscalisation vous permet ainsi de récupérer 20 % de votre investissement, c’est-à-dire le montant de la TVA. À cela, s’ajoute un abattement fiscal de 11 % sur l’impôt sur le revenu. À noter qu’il est valable pour un investissement immobilier inférieur à 300 000 €.

Les avantages fiscaux dans l’immobilier ancien

En vous tournant vers l’investissement immobilier ancien, vous pouvez accéder à trois principaux dispositifs de défiscalisation, à savoir :

  • le déficit foncier, dans le sens où l’investissement de départ (montant des travaux, intérêts du crédit immobilier, frais de gestion locative, etc.) est supérieur au revenu foncier. Le déficit non imposable est cependant limité à 10 700 € par an.
  • la loi Malraux, applicable aux biens restaurés avant d’être mis en location nue. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt de 30 %, à condition de mettre le logement en location dans les 12 mois suivant les travaux, sur une période de 9 ans. Toutefois, le dispositif est valable dans un secteur défini, consultable en ligne
  • la loi Denormandie, qui s’applique aux logements situés dans un quartier dégradé. Il est également valable pour les biens dont les travaux sont estimés à 25 % de votre investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *